Proposition sur le projet de loi 141 visant à préserver les conseils financiers pour la classe moyenne

Première partie

L’APCSF souhaite attirer l’attention du ministre des Finances sur certains aspects du projet de loi 141 qui sont de nature à favoriser la distribution ciblée de produits financiers au détriment des besoins réels, des conseils et de l’éducation auprès du grand public.

Deuxième partie

L’APCSF apporte des recommandations et des demandes qui visent à préserver la profession de conseiller financier et l’accès à des conseils personnalisés de qualité pour le grand public.

Télécharger le document PDF:

Proposition de l’APCSF sur le projet de loi 141

Comments

Write a Reply or Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *